Tradition du rugby : les origines du rugby

histoire du rugbyUne origine commune

C'est le constat que tout historien du sport est obligé de faire car tous les sports majeurs d'équipe se rattachent au même football originel. Celui des "publics schools" anglaises du début du 19e siècle. En fait, c'est un jeu de balle dont les règles varient d'un établissement à l'autre. Le point commun est que la progression sur le terrain ne peut se faire qu'au pied ou par des arrêts de volée. La main est utilisée plus pour stopper la balle que pour la transporter ou la propulser. Au fil du temps, chaque université va y apporter ses propres règles pour former son propre sport.

 

C'est donc bien les universités anglaises qui ont été les incubateurs du sport moderne. Il faut dire qu'il fallait bien occuper tout ce petit monde des grandes écoles du début du 19e. La révolution industrielle et l'accélération du progrès technique avaient poussé les parents à mettre leurs chers bambins dans les écoles qui puissent garantir une part du gâteau de ce monde en pleine explosions des savoirs. Après la tête, il fallait bien fortifier le corps. Quoi de mieux qu'un sport collectif pour apprendre les valeurs du futur travail en équipe dans l'entreprise ?

Mais ces sports vont faire des émules dans les classes populaires. Là aussi, il fallait bien trouver un divertissement pour les rares jours de repos. Issues de l'exode rural, les classes populaires n'avaient plus le droit au plaisir des festivités rurales d'antan. C'est naturellement qu'elles ont trouvé un palliatif dans le sport collectif.

Mais très vite, les enjeux vont l'emporter sur le jeu. Des rivalités locales vont naître au point que l'important n'est plus de participer mais de gagner. L'honneur de la ville ou de la région est enjeu et il faut les meilleurs joueurs du moment : c'est la fuite en avant vers la rémunération. Certains responsables tenteront hypocritement de sauver la face en imposant l'amateurisme comme seul mode de fonctionnement, mais personne n'est dupe. Bienvenu à l'amateurisme marron et ses rémunérations occultes ou la fourniture d'emplois de complaisance. C'est trop tard, le professionnalisme est en marche.

La particularité de tous ces sports, c'est qu'ils se sont répandus sur les terres de l'ancien Empire britannique. Ce dernier a joué le même rôle que l'Empire Romain a joué pour le christianisme. Il a permis de répandre la bonne parole footballistique à travers tout l'Empire. Nul doute que si le basket ou le handball avaient été des sports anglais du 19e, ils seraient les sports majeurs aujourd'hui.

Mais voila, personne n'avait prévu que les confrontations pourraient dépasser le cadre de son pays, voir de sa région. On n'est pas encore au 20e siècle et l'avion ne fait pas parti du quotidien. Les rares déplacements sur un autre continent se font par bateau et durent encore des éternités. Aussi chaque pays va avoir la tentation d'arranger les règles pour créer son propre sport dans son coin. Il n'y a pas d'instance internationale pour faire la police. Qui accepterait qu'une autorité étrangère vienne s'ingérer dans des affaires sportives nationales ? Chaque pays va finir par avoir une version différente de son football ou son rugby. Et pour des détails, bien souvent : le Football Canadien est du Football Américain mais avec un joueur en plus ! Quand arrive le 20e siècle, le mal est fait.

L'avenir du sport aujourd'hui est intimement lié à la télévision. Elle seule distribue les bons points. C'est grâce aux droits TV que le sport arrive à vivre aujourd'hui et à se développer. Le football américain professionnel (NFL) est sûrement celui qui a atteint le sommet de la réussite avec ses stades combles, ses droits TV exorbitants et ses bénéfices records.

Nous n'avons pas traiter du Football Gaélique car les avis divergent sur son origine. A l'inverse des sports traités plus haut, rien ne permet de dire qu'il fut le rejeton du football des universités anglaises. Il s'est sûrement laissé influencer mais a gardé avant tout ses origines gaéliques. Il est d'ailleurs étonnant qu'il n'ait pas réussi à devenir un sport majeur toute l'immigration irlandaise... mais c'est un autre débat !

Les compétitions originelles

Le débat fait rage sur le droit d'aînesse. Quel est le plus vieux des trophées des sports de balle collectifs ?. Pour répondre, il faut distinguer "trophée" et "compétition". En effet, certaines compétitions n'avaient pas de trophée connu ou en avaient un qui a disparu (pour réapparaître, dés fois, plus tard mais sous une autre forme).

Chronologie de la création des premières compétitions encore existantes

On situe le commencement du football en 1835. Et son dérivé du rugby en 1863. Depuis ces dates, les compétitions se répandent à travers la Grande Bretagne, les USA, le Canada et l'Australie puis l'Europe.

1869 - Championnat Universitaire de Foot US (futur NCAA) : - Princeton vainqueur -
1872 - Coupe d'angleterre de Football : FA Cup - Wanderers FC vainqueur -
1874 - Coupe d'Ecosse de Football : Scottish FA Cup - Queen's Park Football Club vainqueur -
1882 - Tournoi des 4 nations de Rugby - Angleterre vainqueur -
1888 - Championnat d'Angleterre de Football - Preston North End Football Club vainqueur -
1891 - Championnat d'Ecosse de Football - Dumbarton Football Club vainqueur -
1892 - Championnat de France de Rugby : Brennus - Racing club de France vainqueur -
1894 - Championnat de France de Football - Standard Athletic Club vainqueur -
1897 - Coupe d'Angleterre de Rugby (à XV puis XIII à partir de 1906) : Challenge Cup - Batley vainqueur -
1897 - Championnat de Football Australien (futur AFL) - Essendon vainqueur -


Les 4 plus vieux trophées de sport collectif de balle
(Qui perdurent jusqu'à aujourd'hui sans discontinuité)

Fa Cup Football
Fa Cup - 1872

(Coupe d'Angleterre
de football)

Scottish Cup
Scottish Cup - 1874

(Coupe d'Ecosse
de fooball)
Bouclier Brennus
Brennus - 1892

(Championnat de France de rugby)
Challenge Cup
Challenge Cup - 1897

(Coupe d'Angleterre de Rugby XV puis XIII)

Histoire du Rugby

Tombe de Webb Ellis
La Tombe du créateur du Rugby, Willians Webb Ellis (mort le 24 janvier 1872)
au cimetière de Menton (Alpes-Maritimes)

La soule, premier jeu de balle collectif connu, était une jeu entre village (au moyen âge) qui consistait à ramener une vessie de port derrière une ligne adverse qui pouvait être dans le village voisin. Aucune règle n’était vraiment établie. Ce jeux a donné dans le temps plusieurs variantes, et au 19 ème siècle bien que déjà plus structuré, il y avait plusieurs règles de "football"  : ballon porté, ballon driblé,... Les matchs pouvaient durer 5 jours ! Le seul point commun à toutes les règles est l'objectif de marquer le but.

histoire du rugby

Au milieu du 19 ème siècle, la base du Football est un terrain, une vessie de porc, 2 équipes qui se passent le ballon à la main ou au pied pour passer le but en dessous ou au dessus de poteaux suivant les règles. Ce jeu se joue dans toutes les universités anglaises qui ont chacune leurs règles. Les vrais descendants de ce sport sont le foot australien, et le foot gaélique qui ont gardé le plus cette forme de jeu.

En 1849, 2 courants se scindent  : ceux qui ont privilégié le handling et les contacts et ceux qui ont privilégié le dribling et supprimé les contacts. Le divorce entre le rugby et le football est amorcé.

Histoire du rugby

Un jeu se distingue parmi les autres : celui pratiqué par l' université de RUGBY. Plus aéré, plus fluide, il commence à faire parler de lui. OXFORD et CAMBRIDGE reprennent à leur compte ce jeu de balle.

Il consiste à jouer à la main et stopper les joueurs par coups de pied ou par croc en jambes. Lorsque le joueur était stoppé, tous les joueurs se battaient dans une gigantesque mêlée (scrum pour scummage qui est une altération de scrimmage qui vient de scrim : canevas ou enchevêtrement) pour reprendre le ballon. La façon de scorer était le drop ou la pénalité, puis est venu une autre façon de scorer, lorsque l'équipe passait le ballon derrière la ligne adverse. Alors seulement, on avait le droit de tenter le but ! L’essai était né ! Au début, l'essai ne valait rien, la transformation valait 3 points, le drop 4 points, puis on a valorisé l'essai à 1 et le but à 2, puis l’essai à 2 et la transformation à 3 !

En 1823, Williams Webb Ellis, un étudiant de l'université de RUGBY, en améliore les règles en se saisissant du ballon pour traverser le terrain. Jusqu'alors, on ne pouvait progresser en avant que par des coups de pieds ou des arrêts de volée. Un des éducateurs de l'université, Thomas Arnold, fixera les premières règles par écrit de ce qu'il faut désormais appeler le Foot-Ball de Rugby (ou Football-Rugby).

Avec le temps, trop de clubs altèrent le jeu en retranchant des règles selon leur bon vouloir. Les règles étaient totalement disparates, cela finissait en disputes et lutte d’influence entre les quelques universités de l’époque dont celle de la ville de rugby qui a finalement été la plus influente. En 1871, une réunion aura lieu pour tenter de refondre et harmoniser les règles (la taille du terrain, le nombre de joueurs, la durée du match,...).

Elle conduira finalement en un discorde entre les partisans du jeu au pied (qui veulent proscrire les coups et blocages) et les partisans du jeu aux mains (qui souhaitent conserver les contacts).
La rupture devient totale et les deux groupes fondent leur propre organisation.
- Les premiers fondent la "FOOTBALL ASSOCIATION" puis la FIFA (Fédération Internationale de Football Association) en 1904, qui sera le début du football Soccer.
- Les deuxièmes fondent la "RUGBY FOOTBALL UNION" à l'origine du Rugby.

Histoire du rugby
Angleterre vs Ecosse sont les premières confrontations internationales

------------------ Evolution des règles --------------------

0. Les règles sont également améliorées pour clarifier le jeux et protéger les joueurs, la ligne de hors jeux est crée (le porteur du ballon) .

En 1876, le nombre de joueurs passe à 15 et le jeu se structure. Comme le joueur qui était stoppé recevait beaucoup de coups de pied, on a créé le tenu qui est devenu par le suite la mêlée fermée.

Mais le principe est toujours 15 joueurs qui se passent la balle et se battent pour la prendre à l'adversaire. On peut stopper le joueur par du hacking (coup de pied) ou par du tripping (croc en jambe).

Tout le monde peut tenter le but mais, depuis que la ligne de hors jeux a été créée, on a pensé qu'il était intéressant tactiquement d'avoir 1 joueur en retrait pour récupérer une balle relâchée ou tapée par l'adversaire. C'était la première fois qu'un poste spécifique, avec des qualités de joueur spécifiques, se créait. On l’a donc logiquement appelé Back (arrière) par opposition aux autres les forwards qui sont devant. Du coup les tactiques sont très diverses, certaines équipes jouent sans arrières, d’autres avec 2.

Les tactiques s'affinent, certaines équipes créent un nouveau poste entre les avants et l'arrière qui va se généraliser. On l'appele Half way back (à mi-chemin de l'arrière) puis très vite halfback (demi-arrière) alors que l'arrière devient fullback (arrière entier). Son rôle est de se jeter sur le ballon pour le récupérer lorsqu’il est éjecté de la mêlée. Très vite le besoin d’un deuxième demi se fait sentir et les demis sont désormais 2. Au fur et à mesure, un des demi est plus proche des avants et l'autre plus proche de l’arrière. Toujours pour mieux défendre et écarter plus le jeu de la pression adverse.

En 1878, l'équipe de Cardiff invente une feinte : au lieu de remettre le ballon à ses avants, un des demis a fait une petite passe au 2ième demi qui était décalé et qui a pris le trou. Cette feinte est devenu un élément du jeu et finalement le demi a été appelé le Flyhalf (le demi volant) qui a été traduit par demi d’ouverture en Français. L’autre demi qui restait près de la mêlée a été appelé scrumhalf. Cette feinte est au départ d’un gros changement tactique ; les demis et l’arrière ne sont plus seulement des défenseurs, mais deviennent des contre attaquants au large.

Donc à cette époque (dernier quart du 19 ème siècle), on a les avants + le demi de mêlée + le demi d'ouverture + l’arrière.

Dans les universités anglaises, ce jeu devenait une véritable passion et on développait toutes les tactiques possibles. Les étudiants moins costauds plus jeunes et plus rapides que les ouvriers on fait évoluer petit la petit la tactique. Principalement en aérant le jeux.

Ils ont déplacé 3 joueurs de la mêlée entre les demis et l'arrière. Leur rôle était de défendre et d'avancer, grâce à des passes plus longues et à leur vitesse dans les espaces vides du terrain. Comme ces nouveaux arrières étaient placés sur le terrain entre les demis et l’arrière (ils étaient donc à 3/4 du chemin entre les avants et l'arrière) leur nom est venu de leur position : les 3/4 arrières. Il y en avait 1 qui était positionné au centre du terrain (le 3/4 centre) et 1 de chaque coté (les 3/4 ailes).

Le 2ème 3/4 centre est venu un peu par accident. Cardiff (encore) jouait à l'extérieur et eur 3/4 centre était blessé. Ils ont donc utilisé un remplaçant qui a été héroïque et a marqué 2 essais cruciaux ! Au match suivant, le titulaire était rétabli mais les coachs n'ont pas pu se résigner à dire au héros de rester sur le banc, et ont donc aligné 2 centres ! Cela s'est avéré tactiquement très payant. 2 ans après, le Pays de Galles l'adoptait au niveau international.

Les autres noms ont été donnés tout naturellement quand la mêlée s’est organisée en 3 lignes. Ensuite en première ligne, on a fait la différence entre celui qui soutenait le pilier et celui qui talonnait.

Puis de nouveaux noms sont arrivés à partir du moment ou le rugby s'est internationalisé et a évolué. Le 5/8 est un premier centre qui joue au pied, il est à mi-chemin entre le 1/2 et le 3/4 ce qui donne 5/8. Il a été inventé par les néo-zélandais qui trouvaient qu'on gagnait plus de terrain avec cette tactique. Il y a 3 troisièmes lignes : un an centre et 2 sur le flanc de la mêlée, d'où le nom de flanker.

Les tactiques ont finit par déterminer le "tight five" le cinq de devant qui est finalement la dernière évolution du rugby moderne. Fixer le 5 de devant et de rapprocher la 3ième ligne des 3/4 .

 

Histoire des règles du rugby

naissance du rugby

 

Quelques dates marquantes du Rugby français

1872 - Création du premier club : Le Havre Athlétic Club.
Implantation du Rugby à Paris : English Taylors Club (club des tailleurs anglais).
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
1882 - Création du Racing Club de France par les élèves du lycée Condorcet.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
1883 - Création du Stade Français par les élèves du lycée Buffon.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
1885 - Première confrontation franco-britannique à Levallois.
Fondation du Stade Bordelais, premier club du sud-ouest.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
1890 - Première confrontation des clubs français : Ecole Monge, Lycée Lakanal et Ecole Alsacienne.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
1892 - Premier championnat de France organisé par L'U.F.S.A. à Bagatelle.
Racing Club bat Stade Français 4 à 3, en finale au Stade Pierre de Coubertin.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
1898 - Victoire du S.B.U.C (Bordeaux) 5 à 3 face au Stade F. mettant fin à la domination parisienne et préfigurant la migration du jeu vers le Midi de la France.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
1906 - 1er match France-Nouvelle Zélande (8 à 38).
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
1910 - Premièr Tournoi des V Nations.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
1913 - 1er match France-Afrique du Sud (5 à 35).
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
1919 - Création de la FFR.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
1920 - Première victoire à l'étranger.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
1958 - La France bat les Springbocks.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
1968 - Premier Grand Chelem.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
1979 - Première victoire en Nouvelle-Zélande.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
1996 - Toulouse champion d'Europe.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
1995 - Le Rugby devient professionnel, en France.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
1999 - Finale de la coupe du monde pour la France.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire